Cerf-volant : l’expérience de Benjamin Franklin

0 Comments

Le célèbre Benjamin Franklin est un savant, un physicien et un historien à l’origine de l’invention du paratonnerre. Si certains se sont servis du cerf-volant comme outil de guerre ou de loisir, ce physicien a mené une expérience qui marquera à jamais le domaine des sciences. Ladite expérience avait pour but de prouver si les nuages sont électrifiés.

L’hypothèse de Benjamin Franklin

Cet éminent scientifique et philosophe a émis une théorie permettant de vérifier si la foudre était de nature électrique. Afin de prouver son hypothèse, il a donc projeté d’attirer les éclairs et la foudre sur la Terre. Pour se faire, il a procédé à une expérience consistant à maintenir un cerf-volant sous un gros nuage orageux dans le but d’extraire son énergie électrique en utilisant un cerf-volant. Le but était de faire en sorte que l’engin se fasse frapper par la foudre.

D’après ses écrits, il aurait réalisé sa fameuse expérience du cerf-volant près de l’église épiscopale de Philadelphie le 15 juin 1752 en compagnie de son fils. Selon le physicien, l’expérience fut un véritable succès. Franklin ajoute également que si le nuage avait été plus intense ou que la corde plus humide, il aurait surement pu y laisser sa vie et sa découverte serait perdue avec lui.

La construction du cerf-volant de Franklin

Après avoir vérifié la véracité de son hypothèse, Benjamin Franklin a donné des indications sur la manière dont on pourrait réaliser ledit cerf-volant, mais également le procédé de l’expérience. Le cerf-volant doit être doté d’une pointe de fer. Il faut ensuite le relier à une corde de chanvre humide, puis l’attacher à un cordon de soie à son extrémité pour le tenir à la main. Il place le tout sous une tempête.

Voici comment il l’a réalisée : il a pris le cerf-volant puis l’a élevé dans le ciel par un temps d’orage, et ce, tout en suspendant une clé préalablement fixée au sol en bas de la corde.

Résultat : le cerf-volant fut frappé par la foudre. Puis, une fine pluie est tombée mouillant la corde et lui donnant un faible degré de conductibilité. En effet, l’humidité a permis d’attirer le flux électrique le long du câble jusqu’à la clé. L’électricité pouvait même être recueillie en touchant simplement la clé avec la phalange.

L’invention du paratonnerre

Franklin fut conscient de l’importance de sa découverte dans la préservation d’un bâtiment contre la foudre. Il s’est servi de cette expérience pour protéger les édifices de la foudre. Ce qui a rendu ce physicien très célèbre et a fait de lui l’inventeur du paratonnerre qui a rapidement connu un grand succès d’abord en Amérique, puis en Europe et dans le monde entier.

Effectivement, suite à son expérience, Benjamin Franklin a constaté une différence entre un conducteur doté d’un bout pointu et d’un bout rond. Les conducteurs munis d’un bout pointu avaient la capacité de décharger de manière plus silencieuse et à une distance plus grande. Ainsi, il fallait simplement installer des barres de fer pointues, telle une aiguille, munies d’un fil sur le toit. Le fil doit être attaché au pied de la barre et être tiré vers l’extérieur jusqu’au sol. Et afin d’assurer la durabilité de l’installation, Franklin conseille des barres dorées pour éviter qu’elles ne soient rapidement rouillées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *