Les cerfs-volants dans la culture chinoise

0 Comments

Il est de  notoriété publique que les cerfs-volants sont nés en Chine. Se basant donc sur ce fait, chacun est libre de procéder à l’interprétation selon laquelle son apparition dans ce pays coïncide avec son arrivée. Les premiers modèles peuvent être considérés comme des prototypes, car ils étaient loin des modèles qui existent aujourd’hui. L’on se servait d’un bois d’une grande légèreté et le cerf-volant avait beaucoup plus l’apparence d’un oiseau.

C’est donc tout à fait logique que l’allure soit similaire à de tels animaux. Plus loin, les Européens ont conçu les avions en réalisant des ailes artificielles qui étaient posées sur les bras des êtres humains.

La Chine : berceau du cerf-volant

A Pékin par exemple, vous pourrez vous livrer à la libre pratique du cerf-volant dans de nombreux endroits. Il s’agit principalement du temple du Ciel, où vous pourrez observer d’autres personnes. En mettant le cap sur la Chine pour un court ou long séjour, ne manquez pas de faire voler votre cerf-volant dans le temple du Ciel. Il faut reconnaître que les cerfs-volants ont eu l’opportunité de se développer tout au long de l’histoire. Aujourd’hui vous trouverez dans le commerce des modèles pliables, et faits de tissus en soie.

A en croire les chercheurs, les premiers cerfs-volants datent de l’époque des états de guerre. Il s’agit de celle de la dynastie Est de Zhou. Ces modèles étaient réalisés avec du bois et désignés par l’appellation « mu yuan ». Selon une autre source d’information, le zhi yuan qui désigne la feuille de cerf-volant servait de système d’urgence. En effet, les cerfs-volants étaient utilisés comme des moyens d’avertissement pendant que la ville de Nanjing se trouvait encore sous l’emprise de Hou Jing.

Cerfs-volants : leur fabrication

Leur réalisation a connu trois principales étapes. D’abord, il y a le cadrage ou la préparation qui consiste à rassembler toutes les pièces de bambous qui seront utilisées pour réaliser les bords du cerf-volant. Ce n’est qu’après cela qu’il sera possible de passer à l’étape du collage et de la décoration. Quant au cadrage, il arrive souvent que des mouvements soient mis dans les cerfs-volants. Ils peuvent alors plus aisément se diriger selon le sens du vent. Il n’y a pas qu’une seule forme de cerfs-volants. Certains représentent des papillons, des oiseaux, etc.

Dans tous les cas, il est important de respecter la symétrie car c’est la base de tout. Sans cela, le cerf-volant ne pourrait pas voler gracieusement. Pour cela, il est souvent utilisé de la soie ou du papier en ce qui concerne la partie voilée des cerfs-volants. La soie a l’avantage de présenter un bon rendu, mais il faut reconnaître que son coût est très élevé. Cependant, c’est une excellente matière pour la décoration de votre cerf-volant. Quant au papier, il est d’une grande finesse et le plus souvent fibreux. Le poids du cerf-volant est donc amoindri et la fixation est facilitée.

Les techniques varient selon les fabricants, mais la base est à peu près la même dans tous les cas. Certains cerfs-volants peuvent voler très haut dans le ciel, tandis que d’autres restent à des hauteurs raisonnables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *