Les cerfs-volants et leur utilisation dans l’armée

0 Comments

Le cerf-volant est apparu dans l’histoire du monde, il y a environ 3000 ans. Historiquement, il a vu le jour dans la partie de l’Asie, en Chine, et était utilisé à l’époque comme un outil militaire. Par la suite, de nombreux pays du monde entier s’en sont servis sur-le-champ de bataille.

Un outil de communication et d’information

L’usage de cet engin volant dans le domaine militaire s’est vite propagé. Le cerf-volant était utilisé pour communiquer avec les soldats alliés. Ainsi, 500 ans avant Jésus-Christ, un empereur chinois du nom de Laing MUO s’est servi des cerfs-volants pour signaler la détresse de son armée et demander de l’aide. Lors de la Deuxième Guerre mondiale, l’armée américaine s’en est servie comme moyen de communication lui permettant de signaler sa présence à ses troupes. Puis, il est utilisé dans la transmission radio permettant ainsi d’envoyer des messages de secours.

Bien avant cela, le cerf-volant était déjà utilisé comme outil d’information et d’observation. En effet, Samuel Franklin CODY s’est servi de cet engin volant pour observer l’ennemie en 1901. Très populaire durant la Première Guerre mondiale, il permettait d’observer les soldats ennemis. Il permettait également de faire des photos cervolismes ou aussi une photographie aérienne.

L’armée française a utilisé le cerf-volant pour la première fois au début du XXe siècle. Piloté par le Capitaine Jacques Théodore Saconney, il a servi à effectuer les relevés topographiques de l’Afrique du Nord.

Le cerf-volant : un outil de guerre

Les armées s’en servaient pour effrayer leurs ennemies en construisant des cerfs-volants pouvant soulever un homme. Ils les accrochaient à des harpes éoliennes et les faisaient voler dans le ciel la nuit. Ainsi, les soldats ennemis croyaient à l’apparition d’une créature surnaturelle ou la présence des esprits malfaisants.

Au XVIIIe siècle, l’utilisation du cerf-volant dans le domaine militaire a connu une plus grande ampleur. Les troupes militaires l’utilisaient pour effectuer des sauvetages en mer ou pour faire des tractions de véhicules ou bien d’embarcations.

En 1346, on larguait des bombes dans des villes assiégées en Europe. En Corée, on terrorisait les ennemies avec un cerf-volant muni d’une lanterne. Le but était de simuler une nouvelle étoile. Plus encore, en Allemagne, les cerfs-volants dotés de protecteurs à câbles servaient d’outil de défense antiaérienne.

Le cerf-volant utilisé dans l’histoire de l’aviation

Les créateurs des appareils volants se sont inspirés du mécanisme du cerf-volant surtout au niveau du planeur et des ailes. Selon Gérard Clément, un organisateur de combat de cerfs-volants, le premier avion créé par l’homme était un cerf-volant équipé d’un moteur. Par la suite, diverses études expérimentales sur les aéronefs à base des cerfs-volants ont vu le jour. On peut, par exemple, noter le parachute dirigeable par George Cailey en 1799.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *